Arrivée au LATTS d’Alessandro PANZERI

Docteur en Architecture et Architecte, il a soutenu sa thèse « Novum Monumentum. Étude de la nouvelle monumentalité métropolitaine » en juin 2018 à l’Université Paris-Est. Cette thèse a été préparée auprès du laboratoire IPRAUS, sous la direction de Virginie Picon-Lefebvre, en co-direction avec Pierre Caye à l’ENS rue d’Ulm et en co-tutelle avec Alberto Ferlenga à l’IUAV de Venise.

Ce premier travail de recherche a interrogé  la réactualisation du concept de « nouvelle monumentalité », issu du Mouvement moderne, au sein de la Consultation Internationale du Grand Paris (CIGP) de 2008-2009.

Cette thèse a eu l’ambition d’explorer les fondements de ce concept dans les années 1940, sa diverse fortune au cours de la seconde moitié du XXème siècle, sa réactualisation/transformation au sein de la CIGP et sa possible concrétisation dans la métropole parisienne d’aujourd’hui.
Cette recherche s’est appuyée sur le travail qui a été mené au sein du collectif IGP pendant les colloques pluriannuels et dans les dispositifs mis en place sur le site internet. Les hypothèses et les méthodes de recherche engagées par le programme IGP ont grandement nourri ma réflexion durant le parcours doctoral.

 

Les commentaires sont clos.