Arrivée de Myrtille Picaud

Myrtille Picaud est Post-doctorante au LATTS pour un an dans le cadre du groupe transversal « Ville et numérique » du Labex Futurs Urbains, où elle va travailler sur le développement du marché des start-ups pour la ville intelligente, en mobilisant une approche plutôt de construction du marché et de sociologie économique, auprès de Gilles Jeannot.

Elle a soutenu sa thèse en 2017 sur les transformations urbaines et professionnelles des espaces musicaux à Paris et Berlin (à l’EHESS), qui doit bientôt paraître sous forme d’ouvrage aux Presses Universitaires de Vincennes. Elle a également participé à différentes enquêtes collectives, principalement sur des objets culturels, pendant sa thèse.

A la suite de cela, la montée des enjeux sécuritaires dans les espaces culturels, notamment après des attentats dans des salles de concert, l’a conduite à s’intéresser aux enjeux économiques des politiques de sécurité des événements musicaux, à Paris, Manchester et Istanbul, lors d’un premier postdoc (PSL). La découverte de très nombreuses entreprises développant des dispositifs numériques de sécurité dans ce cadre l’a menée vers l’étude des liens entre le développement du marché de ces dispositifs et les transformations urbaines, lors d’un second postdoc ().

Ces recherches ont fait l’objet de diverses publications. En parallèle, elle a également enseigné dans des universités franciliennes mais aussi à Strasbourg ou à Brest, en sociologie générale, sociologie urbaine, sur les politiques culturelles et pour l’apprentissage de différentes méthodes des sciences sociales.

Les commentaires sont clos.