Quelles avancées interdisciplinaires dans le domaine des risques et des crises ? Retour sur l’expérience UrbaRiskLab

L’UrbaRiskLab organise des journées d’études les 28 et 29 mars 2022 (Amphithéätre de la bibliothèque Georges Pérec, Champs-sur-Marne) sur le thème : Quelles avancées interdisciplinaires dans le domaine des risques et des crises ? Retour sur l’expérience UrbaRiskLab

L’importance de l’étude des risques et des crises en milieu urbain n’est plus à démontrer : toutes les crises – qu’elles soient liées à des aléas d’origine naturelle, climatique, chimique ou pathogène, économique ou sociétale, qu’elles soient prévues ou imprévues, d’une ampleur exceptionnelle ou à bas bruit, à cinétique lente ou rapide – génèrent des incertitudes importantes, d’ordre scientifiques, techniques, organisationnelles et politiques. Les crises posent des questions cruciales non seulement en termes de préparation et d’intervention des secours, mais également en termes de veille (capteurs ou centres d’alerte), d’outils de modélisation et de traitement des données, d’anticipation des effets cascade et de circulation de l’information en situation dégradée. La récente pandémie nous l’a rappelé de façon aiguë. Le projet UrbaRiskLab (URL) est un dispositif expérimental destiné à faire émerger de nouvelles idées de recherche, de collaboration, de prototypes, d’outils … Il s’appuie pour cela sur un consortium de chercheur.e.s provenant d’horizons de recherche variés (sciences dures, sciences de l’ingénieur, sciences sociales) et travaillant sur une large diversité de risques, d’échelles et de méthodes.
Ces journées d’études ont été organisées en deux temps. Elles seront d’abord consacrées à la présentation d’une partie des résultats de recherche produits au cours de ces quatre années d’expérimentation. Ensuite, et plus largement, elles proposent une réflexion critique sur les pratiques interdisciplinaires dans le domaine des risques et des crises, s’agissant de la recherche ou de la formation.

Programme 28-29 Mars 2022

Site internet de l’UrbaRiskLab

Les commentaires sont clos.