Hélène Ducourant

Présentation

 

Après des études de sociologie à l’Université Lille 1, j’ai réalisé une thèse de sociologie économique sur le développement du crédit à la consommation en France. J’y analyse en particulier la place prise par les crédits revolving dans l’endettement des ménages populaires français, ainsi que le fonctionnement hiérarchisé du marché du crédit à la consommation.

En 2013, j’ai été recrutée à l’Université Paris Est-Marne la Vallée en tant que maîtresse de conférences.

Au sein du laboratoire, j’ai animé l’axe infrastructures  numériques (de 2014 – 2017) et développé des recherches dans plusieurs directions :

    • Avec Ana Perrin-Hérédia (CURAPP), nous menons une réflexion sur les évolutions de la sociologie de la consommation. Cette réflexion a donné lieu à un ouvrage paru en septembre 2019 chez Armand Colin.
    • Avec les étudiants de troisième année de sociologie, nous enquêtons sur les trajectoires menant au surendettement.
    • Avec Pascale Moulévrier (CENS), nous nous intéressons aux dettes des ménages, aux comportements de paiement et à la réception des pratiques de recouvrement des  impayés par les débiteurs.
    • Avec Jeanne Lazarus (CSO), nous revisitons l’histoire de la bancarisation des français.
    • Avec Evelyne Rousselet (IRG), Mathieu Delage (ACP), Laurent Terral (LVMT) et Stéphanie Serve (IRG), nous analysons le mouvement actuel de fermetures des agences bancaires.

Je suis par ailleurs membre du comité de rédaction de la Revue Française de Socio-Economie.

 

Etre enseignante-chercheuse, c’est aussi (et surtout) être impliquée dans les activités liées à l’enseignement et tournées vers les étudiant.e.s.

Mes enseignements portent principalement sur la sociologie économique, la sociologie de l’emploi et l’enquête par questionnaire. La plupart des enseignements que je propose articulent théories et réalisations de projets collectifs en partenariat avec des associations ou des entreprises. Crésus, Les petits débrouillards, File 7 ou encore Sanofi et Nickel ont participé à ces projets ces dernières années.  Le site de l’ufr en rend compte, et vous pouvez me solliciter pour monter de tels projets.

Enfin, dans le cadre de l’UFR Sciences Humaines et Sociales, après avoir été responsable de la licence de sociologie de 2014 à 2019 et du master MEEF – premier degré de 2015 à 2019, j’ai la chance d’être actuellement la directrice adjointe de l’UFR.

 

 

Publications

Les commentaires sont clos.