Risques urbains et environnementaux – RUE

 

Animateurs : Stève Bernardin et Cassandre Rey-Thibault

Considéré depuis le début comme un programme de recherche émergent, un axe s’est nouvellement constitué et s’intitule : RUE – Risques Urbains et Environnementaux.

L’axe RUE s’intéresse à la rencontre des problématiques issues du risque avec celles liées à la question urbaine. Mêlant différentes disciplines et approches de ces questions, l’intention est de re-visiter la question urbaine au travers des risques et réciproquement. La question de savoir si le « risque urbain » est un objet au sein du domaine des risques ou de l’urbain, ou s’il s’agit plutôt d’une perspective spécifique sur les risques et l’urbain demeure en débat et constitue un questionnement fort de l’axe.

L’entrée par les mondes techniques, et l’analyse des outils et dispositifs mis en oeuvre par les acteurs permet de repenser ces questions à nouveaux frais sans pour autant devoir mettre de coté la connaissance existante dans les deux domaines. Il est même postulé que cette entrée par les mondes techniques permet de saisir ensemble des aspects que d’autres approches tendent à autonomiser.

Pour sa première année, le séminaire de l’axe RUE se propose questionner la notion de « Risque Urbain » à partir de la (re)lecture croisée de divers textes, plus ou moins récents. L’objectif étant de faire un état de l’art critique sous le feu des regards venant du risques et de ceux venant de l’urbain, afin de construire un corpus commun et une posture permettant vraiment d’articuler nos différentes approches.
Les séances, exigeantes en termes de préparation, auront lieu tous les deux mois environs.

 

Ces trois dernières années ont été, pour cet axe, une phase de confirmation de la place de ces perspectives au sein du laboratoire et de production active, notamment de recherches-actions sur le thème des risques et des crises. Des programmes de recherche ont été structurants pour le collectif concerné. Euridice – consacré à l’organisation et aux outils du secrétariat général de la zone de défense et de sécurité de Paris (Préfecture de police) – a couvert toute la période, permettant notamment de comprendre le basculement de situations routinières à des situations de crise ou d’analyser en profondeur des pratiques de ces professionnels.

 

Programme de la journée d’études du 29 novembre 2018

 

 

Les commentaires sont clos.