Gouverner, organiser, travailler – GOT

Animateurs : David Guéranger et Marie Bigorgne

GOT est un nouvel axe du laboratoire. Il est issu de réflexions menées en Assemblée Générale (Chartres, 2018), en préparation de l’évaluation par l’HCERES, qui concluent à l’opportunité (et à l’intérêt) de fusionner deux axes préexistants : Gouvernements techniques des entreprises et des administrations (GTEA) et Infrastructures numériques (InfraNum). Cette conclusion procède d’un diagnostic qui pointe, de façon pragmatique, un ensemble d’affinités scientifiques (l’intérêt pour les dispositifs sociotechniques, le tropisme sociologique, une communauté dans les méthodes) et une succession de collaborations (séances de séminaires communes, projet de recherche collectif sur la ville intelligente) entre les membres des deux axes. De ce diagnostic découle l’idée, largement partagée, de construire un nouvel axe autour de thématiques communes (l’action publique locale, les cadres au travail, le travail créatif) et dont l’ossature sera principalement constituée par un séminaire commun.

Sur un plan scientifique, l’axe se caractérise par un tropisme disciplinaire – la sociologie – qui n’épuise pas, toutefois, la grande variété des objets étudiés par ses membres : travail, groupes professionnels, action publique, institutions, organisations, innovations, techniques en sont quelques exemples. Dans cette multitude, les chercheurs de l’axe ont choisi de mettre en avant, par le choix de l’acronyme, l’importance jouée par trois ancrages disciplinaires : la sociologie politique, la sociologie des organisations et la sociologie du travail. En outre, les chercheurs revendiquent d’accorder, dans leurs analyses, une attention particulière aux dispositifs sociotechniques (outils de gestion, objets numériques, infrastructures en réseau, par exemple), s’inscrivant en cela dans une tradition plus ancienne au laboratoire.

 

Les commentaires sont clos.