Yoann Pérès

Ma thèse

Appels à projets urbains innovants : quelles mutations des registres d’action des acteurs de la fabrique urbaine ?

Thèse sous la direction d’Elsa Vivant

En 2014, la Ville de Paris a lancé́ une consultation préalable à la vente de 23 terrains municipaux à destination des promoteurs immobiliers. Dans le cadre de cet appel à projets urbains innovants ; les opérateurs immobiliers étaient mis en concurrence dans une optique de programmation ouverte. Réinventer Paris, nom donné à ce concours, condensait en une seule procédure plusieurs phases d’un projet ; une consultation de programmation urbaine, un appel à opérateurs et utilisateurs finaux (promoteurs, investisseurs, exploitants) et un projet architectural.

Alors même que le nombre de concours s’inspirant de cette démarche se multiplie, les appels à projets urbains innovants constituent un cas intéressant pour constater l’évolution des pratiques professionnelles des acteurs de la fabrique urbaine que ce soit du côté de la maîtrise d’œuvre ou de la maîtrise d’ouvrage. L’enjeu de la thèse sera alors de comprendre dans quelle mesure cette nouvelle forme d’appel à projets urbains contribue à enrôler ces acteurs, à redéfinir leurs rôles et prérogatives.

  • Les appels à projets urbains innovants engendreraient un changement des temporalités des projets et interrelations au sein des équipes candidates (opérateurs immobiliers, architectes, exploitants et usagers). Ce changement contribuerait à faire évoluer l’organisation des groupes de promotion immobilière, en termes de ressources cognitives et organisationnelles. Les appels à projets urbains innovants pourraient agir comme catalyseurs d’évolutions déjà à l’œuvre qui questionnent les identités professionnelles de ces différents corps de métiers.
  • Le rôle de la sphère publique permettrait un contrôle des réalisations à venir via trois dimensions que sont la sélection de sites à inscrire au concours, l’écriture d’un règlement de consultation et la sélection des projets lauréats. Cette évolution de leurs prérogatives s’accompagnerait d’un pilotage de projet plus souple court-circuitant les logiques organisationnelles en silos des services de l’administration. La conduite des appels à projets nécessiterait par ailleurs l’élaboration de nouveaux outils de gestion, d’analyse et de contractualisation ad hoc organisant les interrelations entre l’ensemble des acteurs.

Année d’inscription en doctorat : 2018  – Ecole doctorale ville, transports et territoires

Mots clés : Appel à projets urbains, innovation, cession foncière, conduite de projet, Réinventer Paris, Inventons la Métropole du Grand Paris

Communications lors de tables rondes et séminaires

Intervention à l’occasion de la journée du Grand Paris dédiée aux appels à projets innovants : Genèse de « Réinventer Paris » et articulations avec « Inventons la Métropole du Grand Paris ». 18 janvier 2018, Ecole d’urbanisme de Paris, Champs-sur-Marne.

Les commentaires sont clos.