Victor Maghin : Le traitement automatisé des images et les implications possibles sur la gouvernementalité

Directeur de la thèse : Gilles Jeannot

Cette thèse cherchera à interroger la composition des algorithmes de reconnaissance faciale ou de verbalisation assistée par machines, à comprendre les relations entretenues par les agents avec ces technologies et les réseaux qui concourent à l’installation de ces technologies dans les milieux urbains. Une question sous-jacente traverse ce travail, celle de la modification de la gouvernementalité du fait de l’installation de ces technologies dans nos environnements.

Année d’inscription : 2018

Ecole doctorale : OMI – Organisations, Marchés, Institutions

 

Les commentaires sont clos.