Expansion de la finance de marché et production urbaine en Asie. Le cas de la Chine et de l’Inde (ANR Finurbasie)

Porté par le laboratoire Géographie-Cités et le LATTS, le projet FINURBASIE interroge les modalités de la « financiarisation » des filières de production urbaine en Chine et en Inde. Plus précisément, ce projet explore, dans ces grandes puissances démographiques en proie à une forte croissance urbaine, les formes prises par la circulation des capitaux financiers destinés à l’immobilier ainsi que leurs effets sur la production du bâti. Il relève d’enjeux liés, d’un côté, à la place de l’immobilier dans des économies de plus en plus intégrées internationalement et caractérisées par la multiplication des crises financières mondiales, et, de l’autre, aux modalités de financement de la croissance urbaine dans des grands pays « émergents ». L’ambition est de dépasser des approches générales, a-spatialisées, pour qualifier la géographie de ces nouvelles filières de financement de la ville et souligner les processus de différentiation territoriale dans leurs mécanismes de diffusion.

Les commentaires sont clos.