Stève Bernardin

Présentation

Stève Bernardin est maître de conférences en sociologie à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM). Co-animateur de l’axe « Risques » (RUE) du LATTS, il étudie actuellement les pratiques politiques et sociales de définition des problèmes publics liés au déploiement annoncé du véhicule « intelligent » (autonomous vehicle) en France et aux Etats-Unis.

Ses travaux initiaux portaient sur l’objectivation statistique des enjeux de sécurité routière en France. Il a ensuite étudié durant plusieurs années, pour sa thèse de doctorat, l’institutionnalisation des politiques de lutte contre les accidents de la circulation aux Etats-Unis, en reprenant des pistes laissées en suspens par le sociologue Joseph Gusfield. En parallèle, il a travaillé sur l’internationalisation de questions de réglementation des véhicules à l’ONU. Il s’est aussi intéressé à la division du travail de prévention des risques naturels et technologiques en France. Plus récemment, il a pris part à des recherches collectives traitant de l’appropriation politique et sociale de projets de « villes intelligentes » (smart cities) en France et aux Etats-Unis.

Ancien lauréat du programme Fulbright, il a étudié l’ingénierie et la sociologie des sciences à l’Université Harvard, avant de soutenir une thèse en science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il a enseigné par la suite au sein de plusieurs universités (notamment à Créteil et à Lyon) et en écoles d’ingénieurs (en particulier à l’Ecole des Ponts et à l’Ecole des Mines de Paris).

Présentation en anglais (english version) : http://sts.hks.harvard.edu/people/fellows/bernardin.html

Thèse de doctorat

La fabrique privée d’un problème public.
La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (années 1920 à 2000)

Thèse soutenue publiquement le 21 novembre 2014

Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité, proposition de subvention pour la publication de la thèse, et proposition à un prix de thèse

Composition du jury :
Brigitte Gaïti, Professeure, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (présidente),
Emmanuel Henry, Professeur, Université Paris-Dauphine (rapporteur),
Sheila Jasanoff, Professeure, JFK School of Government de Harvard (examinatrice),
Michel Offerlé, Professeur, Ecole Normale Supérieure de Paris-Ulm (directeur de thèse),
Antoine Picon, Directeur de Recherche, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (rapporteur)

Résumés de la thèse publiés dans la « Revue de la Régulation » (vol. 17, 2015) et dans la « Revue Française de Socio-Economie » (vol. 2, numéro hors-série, 2015).

Qualification aux fonctions de maître de conférences dans les sections 04 (« Science politique »), 11 (« Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes »), 19 (« Sociologie, démographie »), 22 (« Histoire et civilisations ») et 72 (« Épistémologie, histoire des sciences et des techniques ») du CNU (2016).

Dernières communications

  • « L’administration et ses problèmes. De l’institutionnalisation à la normalisation des politiques de sécurité routière aux Etats-Unis », Réseau Thématique 34 « Sociologie politique », 8ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, Aix-en-Provence, 28 août 2019
  • Avec Emmanuel Henry, « Deny or Divide ? Preliminary thoughts on international expertise and its impacts on public problems », Workshop « Global Issues : How do agendas, frames, and claim-makers interact in a globalised world ? », Université de Fribourg, 8 février 2019
  • « Business as usual ? Public problems and quiet politics in the field of automobile safety (1959-1979) », Session « Lobbying at Work » de la Conférence Internationale « Pervasive Powers : Corporate Authority in the Shaping of Public Policy », Université Paris-Dauphine, 14 juin 2018
  • « “Porter le problème au niveau du peuple”. La sécurité routière entre sensibilisation des conducteurs et mobilisation des électeurs », Conférence plénière de remise du Prix Jean Widmer organisée à l’Université de Fribourg en Suisse, 21 mars 2017
  • « A la recherche de la “smart city” ? De la révolution annoncée à la gestion au concret de la ville numérique », Atelier « smart grids, smart cities : quelles matérialisations ? » du Colloque anniversaire des Trente ans du LATTS, Halle Pajol, Paris, 6 mars 2017

Enseignements récents

  • CM « Introduction à la sociologie », L1 UPEM (18h), 2019-2020
  • CM « Vie politique états-unienne », M2 UPEM (10h), 2019-2020
  • CM « Sociologie de l’Etat et des institutions », L3 UPEM (18h), 2018-2019 et 2019-2020
  • TD « Sociologie de l’Etat et des institutions », L3 UPEM (2 x 24h), 2018-2019 et 2019-2020
  • TD « Notions de sociologie », L1 UPEM (12h), 2018-2019
  • TD « Techniques d’enquête », L1 UPEM (18h), 2018-2019
  • TD « Théories sociologiques du XXe siècle », L2 UPEM (24h), 2016-2017 et 2018-2019

Publications

Les commentaires sont clos.