Stève Bernardin

Présentation

Stève Bernardin est maître de conférences en sociologie à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Co-animateur de l’axe RUE du LATTS, il étudie actuellement les pratiques politiques et sociales de définition des risques et des problèmes publics liés à l’émergence annoncée du véhicule « autonome » en France et aux Etats-Unis.

Ses travaux initiaux portaient sur l’objectivation statistique des enjeux de sécurité routière en France. Il a ensuite mené une enquête de grande ampleur, ethnographique et archivistique, sur l’institutionnalisation des politiques de lutte contre les accidents de la circulation aux Etats-Unis, en reprenant des pistes laissées en suspens par le sociologue Joseph Gusfield. En parallèle, il a étudié l’internationalisation des questions de réglementation des véhicules à l’ONU. Il s’est aussi intéressé à la division du travail de prévention des risques naturels et technologiques en France. Plus récemment, il a pris part à des recherches collectives traitant de l’appropriation politique et sociale de projets de « villes intelligentes » (smart cities) en France et aux Etats-Unis.

Ancien lauréat du programme Fulbright, il a étudié l’ingénierie et la sociologie des sciences à l’Université Harvard en qualité de boursier Arthur Sachs. Il a soutenu par la suite une thèse en science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Michel Offerlé, Professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Paris.

Présentation en anglais (english version) : http://sts.hks.harvard.edu/people/fellows/bernardin.html

Thèse de doctorat

La fabrique privée d’un problème public.
La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (années 1920 à 2000)

Thèse soutenue publiquement le 21 novembre 2014

Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité, proposition de subvention pour la publication de la thèse, et proposition à un prix de thèse

Composition du jury :
Brigitte Gaïti, Professeure, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (présidente),
Emmanuel Henry, Professeur, Université Paris Dauphine (rapporteur),
Sheila Jasanoff, Professeure, JFK School of Government de Harvard (examinatrice),
Michel Offerlé, Professeur, Ecole Normale Supérieure de Paris-Ulm (directeur de thèse),
Antoine Picon, Directeur de Recherche, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (rapporteur)

Résumés de la thèse publiés dans la « Revue de la Régulation » (vol. 17, 2015) et dans la « Revue Française de Socio-Economie » (vol. 2, numéro hors-série, 2015).

Qualification aux fonctions de maître de conférences dans les sections 04 (« Science politique »), 11 (« Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes »), 19 (« Sociologie, démographie »), 22 (« Histoire et civilisations ») et 72 (« Épistémologie, histoire des sciences et des techniques ») du CNU (2016).

Dernières communications

  • « L’administration et ses problèmes. De l’institutionnalisation à la normalisation des politiques de sécurité routière aux Etats-Unis », Atelier n°2 du RT 34 « Sociologie politique », 8ème Congrès de l’AFS, Aix-en-Provence, 28 août 2019
  • Avec Emmanuel Henry, « Deny or Divide? Preliminary thoughts on international expertise and its impacts on public problems », Workshop « Global Issues: How do agendas, frames, and claim-makers interact in a globalised world? », Université de Fribourg, Suisse, 8 février 2019
  • « Business as usual? Public problems and quiet politics in the field of automobile safety (1959-1979) », Session « Lobbying at Work », International Conference « Pervasive Powers: Corporate Authority in the Shaping of Public Policy », Université Paris Dauphine, 14 juin 2018
  • « “Porter le problème au niveau du peuple”. La sécurité routière entre sensibilisation des conducteurs et mobilisation des électeurs », Conférence de remise du Prix Jean Widmer, Université de Fribourg, Suisse, 21 mars 2017
  • « A la recherche de la “smart city” ? De la révolution annoncée à la gestion au concret de la ville numérique », Atelier « smart grids, smart cities : quelles matérialisations ? » du Colloque des Trente ans du LATTS, Halle Pajol, Paris, 6 mars 2017
  • « De l’audace technique à la conformation politique : les industriels de la Silicon Valley face aux élus de Californie », Séminaire « Smart cities » du LabEx IMU (Intelligences des Mondes Urbains), ENS de Lyon, 16 février 2017
  • « Du lobbying à la fabrique privée de problèmes publics : la sécurité routière entre assureurs et industriels aux Etats-Unis », Séminaire général du CRAPE-Arènes (Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe, UMR 6051), Rennes, 30 janvier 2017
  • « De la mise à l’agenda à la mise en institution. Une mobilisation d’assureurs contre la déréglementation de la sécurité des véhicules aux Etats-Unis (1966-1976) », Séminaire « Entreprises, régulation, risques sanitaires et environnementaux » de l’IRISSO, Paris, 25 novembre 2016
  • « “L’ordinateur des Fédéraux”. Portée et limite de l’opacification de la production des données publiques aux Etats-Unis », Séminaire « Infrastructures numériques » du LATTS, Marne-la-Vallée, 2 février 2016
  • « “Gusfield… ? Ah oui, je le fais lire à mes licences !” Retour sur l’œuvre d’un sociologue paradoxalement sur-exploité et sous-estimé en France », Introduction scientifique du Colloque international « Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield », Université Paris Dauphine, Paris, 23 novembre 2015

Enseignements récents

  • TD « Notions de sociologie », L1 UPEM (12h), 2018-2019
  • TD « Techniques d’enquête », L1 UPEM (18h), 2018-2019
  • CM « Sociologie de l’Etat et des institutions », L3 UPEM (27h), 2018-2019
  • TD « Sociologie de l’Etat et des institutions », L3 UPEM (2 x 24h), 2018-2019
  • CM « Sociologie des problèmes publics », M1 UPEM (15h), 2017-2018
  • TD « Sociologie politique des sciences », M1 UPEM (8h), 2017-2018
  • CM « Introduction à la science politique », L1 UPEC (15h), 2017-2018
  • TD « Théories sociologiques du XXe siècle », L2 UPEM (24h), 2016-2017 et 2018-2019
  • TD « Société, histoire, culture », 2A ENSMP (13h), 2016-2017 et 2017-2018
  • CM « Sociologie politique de l’international », M2 UPEM (15h), 2016-2017

Publications

Les commentaires sont clos.