Youenn Gourain

Thèse

Interroger la prise en charge du risque sismique dans l’aménagement d’Istanbul

Directrice de thèse : Valérie November

La thèse se propose d’étudier la manière dont le risque sismique aménage la ville d’Istanbul en suivant une approche sociotechnique. L’objectif principal de cette recherche est de comprendre les logiques des outils de prévention des risques élaborés par le gouvernement turc et ses institutions ainsi que leurs répercussions sur l’aménagement de la ville. Par outils nous entendons les documents de planification tels que des masters plans anti-sismiques constituant un instrument législatif inédit dans l’urbanisme depuis les années 2000 et qui permettent l’émergence de nouveaux acteurs dans l’aménagement du territoire. Le risque sismique est donc un point central de cette recherche qui a pour but d’enquêter sur les ambiguïtés du séisme considéré parfois comme entité destructrice (Cartier, 2012) sinon comme un discours (Engell, 2014), les deux stimulant l’aménagement et le renouvellement de la ville. Le risque sismique a créé une « urgence » (Pérouse, 2017), notamment dans le processus de renouvellement urbain puisqu’il est invoqué à satiété par le gouvernement (Pérouse, 2017), les médias (Kundak, Turkoğlu, 2014), voire dans le discours publicitaire faisant la promotion des nouvelles constructions (Pérouse, 2006). Autrement dit, bien que le risque sismique soit mobilisé par les institutions dans la mise en place de dispositifs de prévention de type master plan pour les habitants, ces dispositifs semblent davantage orientés vers des logiques spéculatives. Cette prise en charge du risque sismique dans l’aménagement d’Istanbul sera interrogée de façon transcalaires, des institutions nationales jusqu’à l’échelon local, au travers des dispositifs sociotechniques de prévention des risques.

Enseignements

2019. Novembre. Interventions : « Soundscape : ce que le paysage sonore ‘dit’ de la ville » (1h40) « Réinterroger la figure du flâneur : la marche comme outil d’analyse de l’espace urbain » (3h) TS Littérature – Université de Galatasaray (GSÜ)

Février – Juin. TD Milieu et peuplement (28h) L1 SHS. UFR SHS, UPEM.

 

 

Communications

Séminaire

2019. « Au prisme des sciences dures et des sciences sociales : remettre en perspective le concept d’environnement »; séminaire Recherche – Débat – Projet 2019-2020, département francophone de science politique et administrative de l’Université de Marmara – 18 nov. 2019

Les commentaires sont clos.