Julien Salingue : Modélisation de l’habitat et du peuplement : Une analyse longitudinale (1978-2013) à l’échelle nationale

Directeur de thèse : Jean-Pierre Levy

L’objet de cette thèse est de comprendre, dans une profondeur temporelle, les caractéristiques et les causes du fonctionnement actuel du système national du logement. A partir des différentes bases de l’ENL de 1978 à 2013, nous allons mesurer l’impact de l’offre de logements sur la redistribution des populations urbaines, en tenant compte à la fois des caractéristiques du parc de logements, des ménages mobiles, des ménages stables et des effets de chaînes. Ces processus et leurs effets seront étudiés à partir du modèle « Analyse des Système de l’Habitat » (ASHA) que nous avons développé et qui a, d’ores et déjà été confronté à une application locale pour la ville de Lille.
L’intérêt de cette démarche est de comprendre les dysfonctionnements du système, les éléments de blocages et son évolution dans le temps et in fine, d’intégrer ces évolutions dans le modèle afin de construire un outil permettant d’anticiper ces différents phénomènes. Une fois calibré, nous réappliquerons la méthodologie développée à une échelle plus fine qui n’est pas encore arrêtée (Communauté Urbaine de Lille, Région Ile-de-France…).

Mots clefs : Mobilité résidentielle, Modélisation, Habitat / Peuplement, Système
Année d’inscription : 2014
Ecole doctorale : VTT- Ville, Transports et Territoires

Les commentaires sont clos.