Le compteur Linky bientôt chez vous. Les régulations de proximité à l’épreuve de nouveaux mécontentements locaux.

Danieli, 2018
« Le compteur Linky bientôt chez vous. Les régulations de proximité à l’épreuve de nouveaux mécontentements locaux », in L’énergie et ses usages domestiques. Anthropologie d’une transition en cours, coord. N. Ortar, H. Subrémon, Éditions Pétra, p. 151-172, décembre 2018.

 

Dans le cadre de la parution de l’ouvrage collectif « L’énergie et ses usages domestiques. Anthropologie d’une transition en cours« , coordonné par Nathalie Ortar et Hélène Subrémon, aux Éditions Pétra, ouvrage qui porte sur la transition énergétique (et ses enjeux socio-techniques) au quotidien, avec des contributions en sociologie, histoire et anthropologie, Aude Danieli a contribué au chapitre d’ouvrage :

« Le compteur Linky bientôt chez vous. Les régulations de proximité à l’épreuve de nouveaux mécontentements locaux »

Résumé
Les professionnels de terrain des énergéticiens expérimentent depuis déjà huit ans (2010) l’installation des compteurs communicants Linky destinés à offrir la possibilité de renforcer la maîtrise de l’énergie et à fiabiliser la tarification. Sous le feu médiatique des controverses anti-compteurs communicants Linky, comment répondent les personnels aux réactions des consommateurs ? Comment parviennent-ils à s’approprier cette nouvelle technologie numérique dans leur quotidien ? Ce sont les questions qui ont guidé les enquêtes menées dans les coulisses des organisations de l’énergie confrontées à une nouvelle relation de service marquée par des conflits sur les enjeux du numérique et de l’énergie.

A propos du livre ..

La transition énergétique en cours au sein de nombreuses sociétés industrialisées se caractérise par le passage progressif d’un système fondé sur l’utilisation illimitée d’énergies fossiles, à un système fondé sur l’utilisation d’énergies renouvelables et sur des comportements plus sobres. Cette transition affecte tous nos modes de vie. Les changements en cours, tout autant que les enjeux socio-techniques qu’ils impliquent, mettent en évidence le fonctionnement intrinsèque des sociétés. Ils donnent aussi à voir la façon dont ces dernières se pensent et se projettent.

L’énergie et ses usages domestiques s’intéresse dès lors aux transformations à l’œuvre dans l’utilisation quotidienne ou usuelle des ressources énergétiques. Cet ouvrage interroge notamment la tension perceptible entre les prescriptions au changement, et les pratiques routinières. Les analyses déployées ici prennent ainsi appui sur plusieurs exemples européens, et mobilisent diverses approches théoriques ou disciplinaires (anthropologie, sociologie, histoire). Elles permettent d’accéder à une compréhension plus fine des évolutions et des résistances, passées ou présentes, dans les façons ordinaires de consommer des ressources énergétiques.

La complexité de la relation à l’énergie est ainsi abordée en se plaçant du côté des acteurs, professionnels comme civils, avec l’objectif de donner à lire l’impact des choix politiques et techniques sur le quotidien des pratiques. Qu’il s’agisse d’étudier la mise en service des compteurs Linky en France, ou bien la promotion des énergies renouvelables dans différents contextes géographiques et économiques, ou encore la prise en compte de la précarité énergétique, l’ambition de ce collectif est à chaque fois de rendre visible les enjeux tant sociaux que symboliques entourant la production de l’énergie et ses usages les plus ordinaires.

Avec les contributions de :
Françoise Bartiaux, Sophie Bouly de Lesdain, Cécile Caron, Aude Danieli, Isabelle Garabuau- Moussaoui, Christophe Granger, Daniel M. Knight, Willy Lahaye, Nathalie Ortar, Magali Pierre, Laurence Raineau, Amélie Sibeni, Hélène Subrémon et Jean-Pierre Williot.

 

Les commentaires sont clos.