Marseille, ville du monde. L’internationalisation d’une métropole morcelée.

Nicolas Maisetti
Marseille, ville du monde. L’internationalisation d’une métropole morcelée.
Karthala, 2017, 316 p.

Dans un contexte d’intensification de la compétition internationale des territoires, les villes rivalisent de stratégies pour accroître leur rayonnement et améliorer leur attractivité. Marseille ne déroge pas à la règle. Ce livre analyse les politiques internationales qui visent à promouvoir une nouvelle image de Marseille, accueillante pour les investisseurs, les touristes ou les organisateurs d’événements culturels ou sportifs.

Quelles sont les facettes de Marseille mises en avant pour projeter la ville et son territoire au-delà des frontières locales et nationales ? Quels liens la municipalité tisse-t-elle avec ses homologues étrangères ? Comment la Région promeut-elle ses intérêts auprès de Bruxelles et parvient-elle à décrocher des fonds européens ? Quel est l’enjeu d’accueillir à Marseille une antenne de la Banque Mondiale ? Quels sont les effets d’une candidature à un événement international sur les recompositions des pouvoirs urbains ?

Le livre répond à ces questions et analyse les conditions de possibilité de l’internationalisation de Marseille, métropole morcelée.

Nicolas Maisetti est chercheur contractuel au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS) où il travaille sur les enjeux de production urbaine et l’action publique locale. Il est l’auteur d’Opération culturelle et pouvoirs urbains (L’Harmattan, 2014) consacré à Marseille-Provence Capitale européenne de la culture 2013.

Présentation détaillée du livre

 

Les commentaires sont clos.