Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield

Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield
Sous la direction de Stève Bernardin
Presses universitaires de Rennes, 278 p. (Coll. Res publica)

Qu’est-ce qu’une croisade symbolique ? Comment une question d’ordre privé peut-elle se changer en problème public, visible et partagé ? Pour le comprendre, cet ouvrage s’appuie sur les travaux fondateurs de Joseph Gusfield. Il réunit les contributions d’une vingtaine de chercheurs issus de courants distincts des sciences sociales. Les auteurs dévoilent des usages inédits de l’outillage conceptuel du sociologue nord-américain, sur des terrains aussi divers que ceux de l’échec scolaire, la pollution de l’air ou encore la lutte contre les drogues. Ils témoignent à la fois de la prégnance de processus de dramatisation (entre volonté de sensibilisation et revendication d’autorité), de formes d’appropriation des problèmes publics (pérennes et potentiellement exclusives) et de possibilités de distanciation des discours dominants (dans le sens de résistances ou d’accommodements aux priorités énoncées). De grands chantiers de recherche se dessinent ainsi, à partir des propositions originales de Joseph Gusfield. Ils dévoilent un héritage en mouvement, pluriel et stimulant, accessible aux chercheurs comme aux citoyens refusant les explications réductrices des problèmes qui modèlent nos vies au quotidien.

Les commentaires sont clos.