Sabrina Moretto : L’expertise d’usage, une nouvelle légitimité pour la concertation: application aux déplacements urbains

Directeur(s) de la thèse : Jean-Marc Offner, David Guéranger

La montée d’un « impératif participatif » tend à renouveler l’action publique et à ouvrir le système décisionnel à l’ensemble des parties prenantes. Les usagers sont alors invités à se mobiliser afin d’élargir le registre des connaissances mobilisables et de prendre en compte leurs points de vue sous prétexte de leur expertise d’usage. Visant à comprendre ce renouvellement et à définir la place et le rôle joué par les usagers au sein de ces instances participatives, nous avons construit cette thèse autour de la figure d’un « usager compétent ». Autrement dit, un acteur capable de coproduire l’action publique et de partager ses savoirs d’usage.

Notre analyse de deux dispositifs participatifs, empruntés au domaine des déplacements urbains, nous a tout d’abord permis de mettre en exergue les impacts concrets de la participation des usagers sur les solutions et les orientations retenues pour le projet mis en débat. Ensuite, nous avons interrogé ces démarches au regard des principes de conception collective mobilisés dans les domaines du génie industriel et des sciences de gestion. Enfin, nous avons montré que pour asseoir une action publique collective à partir de la constitution d’une maîtrise d’usage, il fallait répondre à une triple condition de légitimation, de formalisation et de mise en œuvre.

Thèse soutenue le 25 janvier 2012

Mots clés : participation, usager, expertise, déplacements urbains,

Ecole doctorale : Ville Transports et Territoires

Les commentaires sont clos.