Alexandre Blein : L’émergence du coworking dans l’offre d’immobilier d’entreprise en Ile-de-France : Un service relationnel coprodruit par ses utilisateurs

Directeur de la thèse : Antoine Picon

 Les espaces de coworking sont des espaces de travail partagés par des individus de plusieurs
organisations au sein d’un espace ouvert. Cette thèse analyse le développement d’un marché du
coworking en Ile-de-France au regard des modalités de réalisation du travail dans ces espaces. Le rôle de la proximité physique dans le développement de pratiques collaboratives y est observé dans un espace de coworking parisien L’étude des croisements entre échanges marchands et non-marchands permet de montrer que les effets de réciprocité contribuent à renforcer les liens entre coworkers. Les espaces peuvent faciliter les projets entrepreneuriaux par un apprentissage entre pairs et l’accès à des ressources communes au sein de l’espace. Cela nécessite cependant que les gestionnaires de coworking organisent la collaboration et la rendent visible. Ils font du coworking une nouvelle forme de service immobilier qui articule espace physique et service informel de mise en relation des travailleurs. La valeur des espaces de coworking est alors co produite par les utilisateurs. Cette thèse resitue également le développement du coworking en Ile-de-France par rapport à un ensemble de politiques publiques. Les collectivités territoriales ont contribué à structurer le marché avant que des promoteurs immobiliers n’opèrent un changement d’échelle dans la notion-même de coworking. L’opérateur de coworking devient un intermédiaire permettant de mutualiser la demande de bureaux des petites entreprises en zone métropolitaine, et est amené à prendre une place au sein de la chaîne de valeur de l’immobilier.Mots-clé: coworking, proximité, industries créatives, économie collaborative, immobilier d’entreprise, ParisSoutenance de thèse le mardi 21 novembre 2017

Thèse en Aménagement de l’espace, Urbanisme

Ecole doctorale : VTT – Ville, Transports et Territoires
Inscription en thèse : 2013

Le jury
Didier Paris, Professeur des Universités, Université Lille 1
Antoine Picon, Directeur de recherche à l’Ecole des Ponts ParisTech (Directeur de thèse)
Raphael Suire, Professeur des Universités, Université de Nantes (Rapporteur)
Pierre Veltz, Professeur émérite à l’Ecole des Ponts ParisTech
Elsa Vivant, Maître de conférences, Université Paris-Est (Co-encadrante de thèse)
Sharon Zukin, Professor, Brooklyn College, City University of New York (Rapporteur)
David Cocheton, Directeur de l’Aménagement, SEM Plaine Commune Développement (Invité)

 

Les commentaires sont clos.