Paola Piras : Numérique et espaces urbains en Afrique subsaharienne : une approche par la matérialité et la spatialité des infrastructures

Directrice de thèse : Sylvy Jaglin

Dans une perspective critique des attendus de la numérisation des villes, notre projet s’intéresse à la dimension matérielle et spatiale des infrastructures numériques appliqué au contexte des espaces urbains d’Afrique subsaharienne. Les villes africaines sont caractérisées par un processus d’étalement généralisé, une planification inefficace et un développement de quartiers informels souvent sous-équipés. Face à des gouvernements locaux peu dotés en capital technique et financier, elles souffrent de services urbains de qualité variable et d’un retard infrastructurel. L’essor du numérique en Afrique requiert le développement d’infrastructures physiques du numérique : réseaux de fibres optiques, équipements de l’internet par satellite, data centers, etc. Avant de suppléer les défaillances des autres infrastructures urbaines, le développement numérique est donc contraint par elles.

Nous aborderons les processus de territorialisation des systèmes sociotechniques numériques urbains. Cette analyse positionne notre projet de recherche à la croisée de trois domaines. D’abord l’urbanisme et l’aménagement s’intéressant aux modes et conditions de déploiement et d’insertion des infrastructures du numérique dans les espaces urbains. Ensuite, les STS (science and technology studies) permettant d’aborder les logiques de construction et de consolidation des écosystèmes numériques en conditions d’interdépendance infrastructurelle (notamment avec le réseau énergétique urbain). Enfin, la géopolitique et la sociopolitique abordant les systèmes d’action et de financement des infrastructures à travers l’analyse des stratégies et arbitrages des acteurs. A l’issue de cette analyse de l’offre, nous nous intéresserons aux résultantes en termes de géographie des accès et des usages. Notre travail de recherche s’appuie sur une approche qualitative (enquêtes de terrain, collectes de données, analyse des discours, etc) et sur une approche comparative de deux terrains ayant pour objectif de mettre en évidence des déterminants pour un développement numérique urbain intégré.

Année d’inscription : 2019

Ecole doctorale : Ville, Transports et Territoires (VTT)

Les commentaires sont clos.