Repenser l’aménagement du territoire

Mathilde Marchand et François-Mathieu Poupeau ont contribué à l’écriture de l’ouvrage :

 

 

 

 

 

Repenser l’aménagement du territoire
Sous la direction de Stéphane Cordobès, Xavier Desjardins et Martin Vanier
Berger Levrault, juin 2020, 320 p.

 

Aménagement du territoire, attractivité régionale, compétitivité, puis égalité, et enfin, cohésion des territoires : depuis 20 ans, la succession des termes signale la quête d’une reformulation de la pensée aménagiste en France. Aucune ne semble convaincre. Le monde se précipite dans un changement global, la société française poursuit sa mutation, et avec elle les territoires dans lesquels elle se projette et s’inscrit. Mais peut-on en dire autant de la conception qu’elle se fait de ce que doit être « l’aménagement du territoire », si cher au pays ? La pensée aménagiste collective serait-elle en retard sur les transformations sociales, économiques, environnementales et culturelles qu’elle prétend réguler ?

Interpellés par la fréquence et l’intensité des débats, controverses et crises qui concernent aujourd’hui la question territoriale, une quarantaine de chercheurs et d’acteurs se sont retrouvés du 7 au 13 septembre 2019 au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, pour questionner la pensée et l’action aménagistes.

Depuis la fin des Trente Glorieuses, la politique de l’aménagement du ou des territoires peine manifestement à changer les fondamentaux qui la justifiaient. S’agit-il encore « d’aménagement » ? Celui-ci traite-t-il toujours exclusivement de « territoire » ? Le temps semble venu de changer les catégories d’analyse, le système d’acteurs, le langage et l’horizon qui les rassemblent. La pensée aménagiste ? Rénovation complète !

Loin des débats usés qui opposent les territoires et les métropoles, le pouvoir local et le pouvoir central, ou le développement et l’écologie, cet ouvrage collectif propose une série de pistes pour refonder la pensée aménagiste de la France du xxie siècle.

Contribution de Marie Dégremont et François-Mathieu Poupeau : Les opérateurs de réseaux ont-ils une pensée aménagiste ?

Contribution de Mathilde Marchand : Pour une posture d’humilité de l’aménagiste dans le monde anthropocène

Site de l’éditeur : https://boutique.berger-levrault.fr/ouvrages/collectivites-locales/au-fil-du-debat/repenser-l-amenagement-du-territoire.html

Les commentaires sont clos.