Daniel Florentin : « Shrinking networks »: l’adaptation des réseaux urbains de grande infrastructure (eau, chauffage urbain) aux enjeux de la transition démographique et énergétique en Europe.

Directeur de la thèse : Olivier Coutard

Les réseaux urbains de grosse infrastructure européens, qu’il s’agisse des réseaux d’eau ou de chauffage urbain, sont confrontés à un double défi majeur, celui de leur adaptation à un déclin démographique général qui limite le nombre d’usagers et à une diminution globale de la consommation individuelle. Mon projet de thèse cherche à comprendre de l’intérieur les stratégies d’adaptation mises en place par les entreprises gestionnaires de ces réseaux, pour mieux en cerner la transformation fonctionnelle et en évaluer les effets sur le territoire desservi. L’idée est d’envisager cette transformation à l’aide d’une analyse critique de la théorie du splintering urbanism de Marvin et Graham.
Résumé du projet de these en anglais
European urban large technical systems, be they of water or urban heatin, are facing a twofold challenge, consisting in their adaptation to the general diminution of individual consumption and the decrease in population figures. My PhD proposal seeks to get an understanding of such a transformation by adopting the companies’ perspective. The idea is to analyse their methods of adaptation to that changing context, using thus critically the splintering urbanism theory

Soutenance de la thèse le jeudi 3 décembre 2015

Doctorat : Aménagement de l’espace, Urbanisme
Année d’inscription en thèse : 1er septembre 2012
Ecole doctorale : VTT – Ville, Transports et Territoires

Les commentaires sont clos.