La septième séance du Séminaire du LATTS (lundi 17 mai 2021, 14h)

La septième séance du Séminaire du LATTS aura lieu le lundi 17 mai 2021.

Elle sera consacrée autour de l’ouvrage :

Les natures de la ville néolibérale : Une écologie politique du végétal urbain
Marion Ernwein
UGA Editions, 2019, 240 p.

Marion Ernwein, lecturer en géographie de l’environnement à la Open University et chercheuse associée à l’Université d’Oxford présentera son ouvrage. Ses travaux s’inscrivent dans le champ de l’urban political ecology et portent actuellement sur le croisement entre austérité et environnement urbain au Royaume-Uni et en France.

 

« Zéro phyto », protection biologique intégrée, gestion différenciée : les espaces verts urbains longtemps conçus sur le mode « nature morte » de la tradition horticole se font de plus en plus vivants. Plus participatifs aussi, comme en témoigne la prolifération des programmes de jardinage collectif et de bénévolat « vert ». Or, loin de simplement refléter une consensuelle « transition écologique », ces transformations sont cadrées par les logiques de production de la ville et des services urbains, et en particulier par les discours et instruments du néolibéralisme.

Sur la base d’enquêtes de terrain menées à Genève (Suisse), l’ouvrage illustre la manière dont les politiques urbaines néolibérales faisant la part belle à l’événement, au managérialisme et aux partenariats publics-privés modèlent l’émergence d’une ville plus vivante et le rôle que peuvent y jouer humains et non-humains.

En détaillant le traitement réservé à différentes formes de végétaux – horticoles, vivriers, bio-divers – l’ouvrage propose des outils conceptuels pour une écologie politique du végétal urbain.

Affiche Séminaire du LATTS_ séance du 17_05_ 2021

Les commentaires sont clos.