Thomas Tari : Le Domaine des recherches L’émergence et le développement des bioénergies comme cadre de production de connaissances

Directeurs de thèse : Marc Barbier et Catherine Paradeise

Un rattachement ou une formation disciplinaire, pas plus que la relation à des espaces de travail et des instruments spécialisés, ne suffisent seuls à définir une culture scientifique. Ce sur quoi des chercheurs issus d’horizons divers travaillent, construit un mode singulier de conception de leurs activités, pratiques et rapport au monde. Leur réussite est irrémédiablement liée à un sujet, à la fortune que rencontre celui-ci comme innovation dans un contexte social qui le borne et qu’il crée simultanément. Comment s’organise cette (re)conversion vers une nouvelle thématique, alors que l’évolution des modes de financement privilégie aujourd’hui précisément ce cadrage ? Cette thèse propose une enquête sur la notion de « domaine de recherche », que nous définissons a priori comme le cadre des interactions entre l’activité professionnelle de chercheurs et la société autour d’un thème partagé ; elle défend sa dimension épistémique.

Ce manuscrit décrit en parallèle le développement des bioénergies, une des principales formes d’énergie dites renouvelables ou encore durables, issue de la biomasse, ses acteurs et leurs jeux d’actions, dans un contexte de forte incitation à conduire une transition énergétique globale, mais aussi de controverses sociales vives. Les deux objectifs de cette thèse convergent : décrire le style de pensée inhérent à un domaine de recherche particulier est nécessaire à l’appréhension, au-delà des seuls discours et promesses, des modes effectifs de développement d’une innovation (ici la mobilisation à grande échelle de végétaux, microorganismes ou déchets pour produire des biocarburants) et donc in fine, à l’évaluation par tout un chacun, de sa pertinence.

Date de soutenance : lundi 14 décembre 2015

Jury :
Marc Barbier, Directeur de recherche à l’INRA, Directeur de thèse
Céline Granjou, Directrice de recherche à l’IRSTEA, Rapporteure
Bruno Latour, Professeur des universités à Sciences Po, Examinateur
Catherine Paradeise, Professeur des universités à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Directrice de thèse
David Pontille, Directeur de recherche au CNRS, Examinateur
François Vatin, Professeur des universités à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense, Rapporteur

Les commentaires sont clos.