Valérie November

Biographie

Spécialisée dans l’analyse des risques urbains, environnementaux et naturels, en particuliers leurs effets sur le territoire, Valérie November est Directrice de recherche au CNRS, et dirige au Laboratoire Techniques, Territoires et Société (LATTS UMR 8134 CNRS, Ecole des Ponts, Université Paris-Est). Entre 2006 et 2011, elle a été professeure boursière du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), basée à l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) où elle dirigé le projet RiskPrint qui visait à comprendre la spatialité complexe des risques. Depuis septembre 2015, elle dirige le programme de recherche Euridice, centré sur les dispositifs de gestion de crise en partenariat avec la Préfecture de Police.

Elle est l’auteur de « Les territoires du risque: le risque comme objet de réflexion géographique (Peter Lang 2002), et de « Risk, Disaster and Crisis Reduction : Mobilizing, Collecting and Sharing Information » (avec Yvan Leanza, Springer, 2015). Elle a coordonné également « Habiter les territoires à risques » (avec Marion Penelas et Pascal Viot, PPUR, 2011). Elle vient de publier un ouvrage coordonné avec Laurence Creton-Cazanave intitulé « La gestion des crises à l’épreuve de l’exercice EU Sequana (Documentation française, 2017).

Elle est co-animatrice du groupe transversal « risques » du Labex Futurs Urbains avec Bruno Barocca.

Valérie est géographe de formation (PhD Université de Genève, 2000 ; Master of Arts, Université Laval, Québec, 1994). Après un post-doc au Centre de Sociologie de l’Innovation, à l’Ecole des Mines de Paris (2001-2002), elle a travaillé comme maître-assistante au département de géographie de l’Université de Genève (2002-2006). Elle a effectué des séjours scientifiques à l’Université d’Oxford (School of Geography and the Environment) et à l’Université de East Anglia.

A partir de 2008, outre ses recherches sur la relation risques-territoires, elle s’est tournée vers l’étude des dispositifs de surveillance des risques (routiers, transport aériens, météo, énergie électrique, crises humanitaires) qui a fait l’objet d’un documentaire scientifique intitulé les Gardiens du risque (réalisé par Mélanie Pitteloud) de 30′ (2012) et une version de 15′ (2016). Elle s’intéresse également à l’analyse de la circulation de l’information dans des situations de risques et de crises, notamment aux médias sociaux. Elle a ainsi travaillé sur des cas empiriques portant sur la vidéosurveillance, les inondations, les pannes électriques (black-out), les incendies, dans le cadre de recherches suisses, françaises et européennes.

Dans le cadre projet RiskPrint et du projet européen Mapping controversies on Science for Politics (MACOSPOL 2008-2010) dirigé par Bruno Latour (Sciences Po) et financé par le 7FP (http://www.mappingcontroversies.net), elle a mis l’accent sur la création de nouvelles visualisations des risques et développé un prototype de d’exploration des situations de risque intitulé Risk Explorer.

 

Activités d'enseignement

Enseignement
Elle donne un cours à Sciences Po sur la Gestion des risques et des catastrophes avec Sandrine Revet. Elle co-organise également une formation continue avec l’Université de Genève « Face aux risques: décider et intervenir » avec C. Burton-Jeangros et M. Bourrier. Elle a donné durant plusieurs années un cours d’analyse des controverses d’abord à l’EPFL, à l’Université de Lausanne, et à l’Ecole des Ponts ParisTech ainsi des cours sur la gestion des risques (EPFL et Université de Fribourg).

Direction de doctorat
Florent Castagnino, LATTS (bourse UMLV) – Gares et trains sous surveillance. Mise en place et critique de nouveaux dispositifs face aux risques
Jonathan Fayeton, LATTS – Gouverner par les exercies ? La gouvernance de la métropole francilienne au prisme des exercices de simulation d’une crue centennale de la Seine (co-direction avec Olivier Borraz).
Rina Kojima, LATTS – La divergence ou une alternative à la résilience : analyse des territoires à risque après la catastrophe de Fukushima (co-direction avec Paul Jobin).

Ancient doctorants

Charlotte Cabasse, LATTS

Pascal Viot (co-direction L. Pattaroni), EPFL

Caroline Barbisch (co-direction J. Lévy), EPFL

Marion Penelas (co-direction S. Lane), EPFL

 

Expositions

Exposition Risk inSight au Musée des Sciences de Trento (MUSE) du 1er octobre 2016 au 29 novembre 2016

http://www.muse.it/it/news/Archivio/PublishingImages/nletterOTT3.jpg

Puis à la Fondation Cina, Lugano, Suisse du 6 décembre 2016 au 20 janvier 2017

vernissage_riskinsight_site-internet-copie

Programme en italien

Documentaires scientifiques

Les gardiens du risque. (15′)
Derrière leurs écrans, des opérateurs veillent en continu pour prévenir le risque et assurer le bon fonctionnement de nos réseaux : trafic aérien, circulation routière, électricité, prévision météorologique, catastrophes naturelles.
Tourné en huis clos dans cinq salles de contrôle, le film a été réalisé dans le cadre d’une recherche en sciences sociales à laquelle a été associée la réalisatrice. Il ouvre une fenêtre sur le quotidien de ces “gardiens du risque”, entre routine et imprévus, ce qui nécessite une vigilance de tous les instants.
Un travail dont personne ne parle, à moins d’une catastrophe.

capture-decran_film-copie

Contacter Valérie November pour obtenir l’accès au documentaire

Publications

Les commentaires sont clos.